Français
BLOGUE

Gestion du changement en développement : essayez les «Atomic Habits»

Que ce soit au sein de mes équipes professionnelles ou dans mon développement personnel, instaurer de nouvelles habitudes et induire des changements peut s’avérer ardu. Prise dans le tourbillon de ma routine quotidienne, mes efforts pour adopter de nouvelles méthodes de travail ou pour réaliser mes objectifs de croissance personnelle peuvent facilement se perdre. J’ai réalisé, sur le marché du travail, qu’il est difficile de s’améliorer au quotidien. Il est nettement plus intuitif de rester dans le confort de ce que l’on maîtrise déjà.

J’ai réalisé que pour adopter un mode continu de croissance et d’amélioration, j’avais besoin d’un système qui rend cette transition facile et attirante pour moi. Le livre Atomic Habits m’a fait réfléchir à la façon dont je pouvais instaurer un changement graduel dans ma vie, autant à un niveau personnel que professionnel. Je désire partager avec vous la perspective tirée de cette lecture en relation avec ma carrière en développement logiciel. 

livre Atomic Habits par James Clear pour améliorer le développement logiciel

L’importance de l’identité dans la gestion du changement

Dans son livre Atomic Habits, James Clear avance l’idée que le changement d’habitude n’est pas seulement une question de routines, mais aussi d’identité. Il suggère que le succès du changement ne repose pas sur la volonté d’un individu, mais sur l’adoption d’une nouvelle perception de soi. Et donc, que si nous voulons accomplir de grands changements, nous devons commencer par modifier notre perception de nous-mêmes. La plupart des gens essaient d’introduire un changement en se concentrant sur l’atteinte d’un objectif. L’alternative est plutôt de se faire une idée de la personne que nous voulons être et d’utiliser cette vision comme une motivation intrinsèque.

Par exemple, l’un de mes objectifs de carrière est d’être capable de communiquer mes idées de manière claire et concise. Toutefois, je ne me suis jamais considéré comme une pédagogue ou une bonne communicatrice. Pour développer et fortifier cette nouvelle identité, j’ai commencé par agir en accord avec ce que je voulais devenir en entreprenant de petites actions, comme l’écriture de cet article. L’idée est qu’en prenant des initiatives qui renforcent et bâtissent mon identité, je crée une boucle de rétroaction positive sur cette vision de moi et je rends l’incorporation d’habitude dans ce sens plus naturelle. 

Chaque fois que vous vous entraînez, vous êtes une sportive.
Chaque fois que vous encouragez vos collègues, vous êtes une leader.

Je vous partage une citation de James Clear, que j’ai beaucoup aimé, et qui résume l’idée :

« The more pride you have in a particular aspect of your identity, the more motivated you will be to maintain the habits associated with it ».

Mettre en place des systèmes pour créer de nouvelles habitudes

Bien que la perception de soi soit importante, Clear avance que sans un système gagnant et attrayant, on ne peut faire de progrès vers nos objectifs. Un « système » réfère aux processus et aux routines que l’on met en place pour appuyer nos habitudes et atteindre nos objectifs, de même qu’à l’environnement dans lequel on se situe.

« We don’t rise to the level of our goals, we fall to the level of our system. »

Je voudrais donc vous introduire brièvement aux quatre lois de changements d’habitudes amenées par l’auteur de Atomic Habits.

  • Make it obvious ou rendez-le évident
  • Make it attractive ou rendez-le attrayant
  • Make it easy ou rendez-le facile
  • Make it satisfying ou rendez-le satisfaisant

Make it obvious

L’idée est que si vous voulez intégrer une habitude dans votre vie, vous devez la rendre évidente et facile à retenir. On veut créer des « indices » intentionnels qui rappellent au cerveau l’habitude qu’on essaie d’établir. Définir un temps et un lieu précis nous aide à rester assidus. Ou encore, laissez le livre que vous voulez lire sur votre oreiller. James Clear mentionne d’essayer de mettre en sandwich la nouvelle habitude entre d’autres déjà établies afin de créer une chaîne d’habitudes qui se font naturellement.

Par exemple, j’ai eu de la difficulté à être rigoureuse pour accorder du temps à l’écriture de cet article. Afin de m’aider, j’ai décidé de travailler sur mon article quand j’arrive au travail pendant 30 minutes, tout de suite après avoir fait mon café. En répétant ces actions l’une après l’autre, les deux habitudes (boire mon café le matin et écrire) deviennent associées, et je n’ai plus besoin d’y penser activement pour le faire. 

Make it attractive 

L’idée est simple : plus une action est attrayante, plus c’est simple de se mettre en mouvement pour la faire. James Clear met en avant le concept de « dopamine-driven feedback loop » ou, en français, la « boucle de rétroaction dirigée par la dopamine ». Il suggère d’associer la nouvelle habitude à quelque chose que vous aimez déjà faire, une tactique qu’il appelle « empilement d’habitudes ».

Par exemple, j’aime écouter de la musique en travaillant et m’installer dans les sofas à mon bureau. J’essaie donc d’associer le moment où je travaille sur mon article au moment dans la journée où je peux écouter de la musique et m’installer dans les sofas.

Make it easy

Chaque action nécessite une certaine quantité d’énergie : c’est la loi de la nature. En réduisant l’effort requis pour une action, nous la rendons plus accessible, donc plus attrayante. Atomic Habits recommande de réduire les obstacles qui peuvent vous empêcher d’en faire une habitude.

Il propose également la méthode des « deux minutes » pour faciliter le démarrage d’une nouvelle habitude. L’idée est de réduire la nouvelle habitude à une tâche qui peut être accomplie en deux minutes ou moins. Une fois l’habitude instaurée, vous pouvez l’étendre progressivement.

Prenons en exemple une routine chez Nexapp que j’aime beaucoup, les Learning Hours. Chaque semaine, nous prenons une heure pour en apprendre sur des sujets divers. Ce qui aide à la participation des gens est qu’il n’y a aucune préparation nécessaire. Il n’y a donc pas d’effort supplémentaire à faire autre que de participer à la réunion.

Make it satisfying

L’idée est que nous avons une tendance naturelle à répéter les comportements qui nous procurent une satisfaction immédiate et que nous évitons les habitudes qui sont insatisfaisantes. Pour adopter et maintenir une habitude, il est important qu’elle soit gratifiante, mais aussi qu’elle soit alignée avec l’idée de la personne que l’on veut devenir. Par exemple, aller courir et se récompenser avec une crème glacée n’est pas aligné avec notre vision à long terme. Par contre, aller courir et se récompenser avec un bain chaud après l’est.

Aussi, partager nos progrès avec un groupe qui partage un objectif commun peut créer un sens de communauté et de satisfaction. Ou encore, mesurer nos progrès et les rendre visibles sont des façons de ressentir de la satisfaction et de nous encourager à réaliser nos habitudes.

Quel est le lien avec le développement logiciel?

Nous avons exploré comment rendre le changement plus facile et durable. Les concepts énumérés précédemment s’appliquent aussi dans notre manière de travailler et dans les solutions logicielles que nous implémentons. Nous pouvons utiliser ces principes pour nous aider à créer du code facile à changer et qui peut évoluer, en plus de bâtir des équipes qui s’améliorent en continu. Voici un petit exemple pour illustrer ces propos :

Objectif | Obtenir de la rétroaction rapidement pour livrer la bonne solution logicielle.

Habitudes | Faire de petites demandes de fusion (pull requests).

Systèmes

Make it obvious | Séparer les récits utilisateurs (stories) en petites tranches verticales (voir la méthode SPIDR par exemple) avant de commencer le développement. 

Make it attractive | Prendre des tâches plus petites signifie que vous n’êtes pas coincé trop longtemps sur quelque chose que vous n’aimez pas. Cela vous permet d’intercaler une tâche que vous appréciez entre des tâches qui vous plaisent moins. Aussi, des plus petites tâches font que les revues de code sont plus rapides et agréables pour tout le monde, en plus de permettre d’avoir de la rétroaction rapidement.

Make it easy | Prendre le temps de rendre le processus de déploiement automatique en continu, facile et efficace, de sorte qu’il ne demande pas d’effort d’y ajouter nos changements.  

Make it satisfying | Rendre nos progrès visibles et célébrer nos succès régulièrement avec l’équipe. 

Avoir la discipline pour instaurer et maintenir un changement n’est pas simple pour la plupart d’entre nous, encore plus pour des équipes de travail. On peut utiliser ces principes pour aider ces dernières à appréhender le changement en mettant nos efforts à construire une identité de groupe forte qui favorise des habitudes et des prises d’actions en ce sens. L’accent doit être mis sur la création de processus et de structures qui encouragent les comportements souhaités.

 

Références

Clear, James. 2018. Atomic Habits: Tiny Changes, Remarkable Results: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones. New York, New York, Avery, an imprint of Penguin Random House.

Les articles en vedette
L’histoire derrière la création de notre logiciel, Axify
Comment découper votre travail pour maximiser l'efficacité en développement logiciel
Commencer avec React: Immuabilité
PARTAGER

Soyez les premiers au courant des derniers articles publiés

Abonnez-vous à l’infolettre pour ne jamais rater une nouvelle publication de notre blogue et toutes nos nouvelles.